Aller à la navigation
Aller au contenu principal
Estime de soi : ton thermomètre

Questions Réponses

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Garçon / 2001 / France)

Salut l equipe ca fait longtemps
Voilas je fume depuis quel que temps ( environ 3 4 mois ) et j aimerais le dire a mes parent mais j ai peur de leur reaction du style me punir s enerver ou plus me donner de l argent quand je sors ( c est comme ca que je me les paye )
je sais que quand mon cousin si y est mis mais parent on fais la remarque mais il y a de sa peut etre 5 ans maintenant il a 19 ans mais il dise rien a propeau de lui mais es qu il seront compréansif surtout que je veux allez dans l armee plus tard et que je fait les jeunes sapeur pompier

RÉPONSE

Bonjour

Nous te conseillons d'en parler avec tes parents. Tu seras peut-être étonné, ils l'ont peut-être déjà remarqué! C'est en tout cas ce qui risque d'arriver si tu attends encore avant de leur parler.

Bien sûr, il faut t'attendre à une réaction négative de leur part. Tu peux leur dire que tu tenais à les mettre au courant et que c'est important pour toi d'avoir une relation de confiance avec eux.

Ce que tu ne dis pas, c'est si ta consommation de tabac te dérange. Est-ce que cela pèse lourd sur tes finances? Est-ce que tu souhaites diminuer, arrêter? 

Cette discussion pourrait venir avec tes parents. Il vaut mieux te préparer en essayant de répondre toi-même à ces questions.

D'ailleurs, si tu es déjà chez les pompiers et que tu désires faire l'armée, te devrais réfléchir à protéger ton souffle. La fumée réduit la capacité respiratoire.

pour t'aider à réfléchir, va aussi faire un tour dans la rubrique estime de soi.

Alors bonne réflexion et bon dialogue avec tes parents!

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2001 / Vaud)

à partir de combien de cigarettes par jour considère-t-on que l'on est un fumeur ?

RÉPONSE

Bonjour,

En fait, aucune cigarette n'est inoffensive.

On parle parfois de "petits fumeurs" pour parler des personnes qui fument 1 ou 2 cigarettes par jour mais cela n'a pas vraiment de sens car chaque cigarette comporte des risques pour la santé.

Prends soin de toi clin d'oeil

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2001 / Vaud)

bonjour:)
je fume de temps à autre depuis environ 2 ans je dirait une fois par semaine et depuis environ trois semaines-1 mois je fume tout les jours 2 à 3 cigarettes.
Ce matin j'ai fumé la dernière cigarette de mon paquet, je n'avais pas d'argent sur moi et donc je n'en ai pas rachetée. J'ai lu que chaque cigarette enlève 11 minutes de vie, est ce que si j'arrête de fumer je pourrais "récupérer" ces minutes perdues ? car c'est assez difficil pour moi de ne pas cederà la tentation

RÉPONSE

Bonjour,

C'est impossible de compter les minutes de vies "récupérées", mais en arrêtant, tu gagneras du temps, de l'argent et tu te sentiras bien mieux, ça c'est certain !

Nous t'encourageons bien sûr à arrêter de fumer. C'est difficile de ne pas céder…  mais tu peux te faire aider, il existe des applications pour te soutenir et plein de conseils sur www.stop-tabac.ch Lien externe, nouvelle fenêtre.

Si tu veux, tu peux aussi te tourner vers des professionnels, par exemple le CIPRET Vaud (021 623 37 42) ou aussi la DISA (021 314 37 60) consultation spécifique pour les adolescent-es .

Prends soin de toi

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2004 / Vaud)

Mon meileur ami, qui était avant mon petit ami se drogue et à des problèmes avec la drogue, il a 17 ans, et mes parents ne veulent pas que je fréquente ce genre de personne. Ils croient( mes parents, amis...) que il n'est pas stable et que il y a des risques de violence.
Ils ont tous peur que je tombe moi aussi dans la drogue, mais moi je sais que il n'est pas violant et encore moin avec moi mais dans son passé il a eu des problèmes à l'école avec la violence qu'il infligé au autres élèves et mêmes les profs.
Mais avec moi il a jamais était violant et jai confiance en lui.
Je l'aime plus que tout. Mais je suis perdue et je n'ai touche à la drogue seulement en soirée avec les potes mais sinon jamais.
Je suis perdue et je ne veux pas choisir un camps.
Svp aidez-moi

RÉPONSE

Salut !

Tes amis et tes parents tiennent à toi et c'est pour cette raison qu'ils se font du soucis et ont du mal à accepter cette amitié. Ils ne s'inquiètent pas pour rien, car tu nous dit avoir déjà pris de la drogue en soirée... Il est important que tu puisses en parler avec quelqu'un en qui tu as confiance, cela peut être tes parents ou d'autres adultes de ta famille. Tu peux aussi te rendre chez l'infirmière scolaire de ton école. 

Et à ton âge, consommer des drogues est dangereux et illégal… et aussi il a été prouvé que fréquenter quelqu'un qui se drogue a une influence certaine sur sa propre consommation.

Alors, prends soin de toi et n'hésite pas à revenir poser des questions, tu seras toujours la bienvenue.

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

Ma maman boit  [2.2.2017]
Ouvrir / fermer la question-réponse
Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2005 / Vaud)

Bonjour,

J'ai un gros problème ma maman n'arrête pas de boire, les autres années j'étais vraiment timide pour en parler mais elle allait pas fort mais maintenant elle boit au moins deux bouteilles par jours.Mon père et ma mère sont divorcé donc c'est très dur pour moi. Mes proches ne peuvent pas m'aider car c'est de leur faute que ma maman est dans cette situation. Des fois j'aimerais bien la parler mais elle prend pas sa au sérieux.Une fois j'avais vraiment peur parce que j'avais la gym et maman avait insisté pour m'amener elle m'avait aussi un peu forcé.Ensuite on est tout les deux montées dans la voiture et elle a accéléré mais il n'y avait pas beaucoup de voitures elle fait aussi sa quand je dois aller à l'école et même des fois je ne vais même pas dans sa chambre pour la dire au revoir parce-que j'ai peur de la réveiller. Elle boit seulement quand elle a congé mais quand elle travaille elle ne bois pas du tout triste

Svp je ne sais pas quoi faire pleure

RÉPONSE

Bonjour !

Bonjour !

Bonjour !

Tu vis une situation très difficile avec ta maman. C'est vraiment bien que tu oses en parler et que tu aies écrit à ciao pour ne pas rester seule avec tes soucis.

Tu as le droit de parler de ce que tu vis et de demander de l'aide. Tu dis que tes proches ne peuvent pas t'aider, est-ce que tu pourrais parler de ce que tu vis avec un autre adulte en qui tu as confiance ? Cela pourrait être à l'école, avec un-e prof ou l'infirmière scolaire ? Des professionnels sont aussi à ta disposition, tu peux téléphoner au 147 ou à la Fondation Vaudoise Contre l'Alcoolisme : 021 648 78 20.

Sur le site www.mamanboit.ch, tu pourras échanger avec d'autres enfants qui vivent la même chose que toi et trouver des réponses à des questions ou des idées pour prendre soin de toi !

N'hésite pas à revenir poser des questions sur ciao, 

Prends soin de toi,

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Garçon / 2004 / Vaud)

un de mes amis fume parce que ses parent fume.

Qu'est ce qui peu lui arriver ?

Merci d'avance.

RÉPONSE

Bien le bonjour à toi,

Ta question en soulève une autre... Veux-tu dire que ton ami fume de manière "passive", qu'il respire la fumée de ses parents mais ne fume pas lui-même? Ou qu'il fume effectivement des cigarettes?

Dans les deux cas, il respire la fumée qui contient des substances toxiques pour les poumons, le cœur, entre autres. Le corps et le cerveau sont en plein développement et donc très sensibles à cet âge. Et ces substances ne sont pas vraiment pas bonnes!

S'il s'agit de fumée passive les quantités que ton ami respire sont beaucoup plus faibles que s'il fumait lui-même. Mais elles ne sont pas sans conséquences:

Les enfants exposés à la fumée passive de leurs parents ont plus souvent des maladies qui touchent la respiration (bronchites, rhumes, otites, ...) et ont aussi plus facilement de l'asthme. C'est pour cela qu'il est fortement recommandé aux parents de fumer dehors. Souvent les parents ne sont pas bien informés des dangers de la fumée passive, ils ne se rendent pas compte. Il ne faut pas hésiter à en parler avec les adultes, dire très poliment que la fumée dérange et qu'elle n'est vraiment pas bonne pour les enfants qui sont en train de grandir.

Nous te mettons le lien avec des informations sur ce qu'il y a dans les cigarettes et les effets. N'hésite pas à nous reposer des questions. Tu peux aussi discuter avec une infirmière scolaire si tu veux des précisions et si tu t'inquiètes pour ton ami.

Bien à toi

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2001 / Vaud)

Bonjour,
Ces temps-ci je participe à beaucoup de soirées. Il y a souvent de l alcool (fort et moins fort) et j en consome mais avec modération . Dernièrement je n ai pas fait attention et j ai trop bu de sorte que j ai embrassé un garçon mais j étais encore assez consciente pour le repousser. Il ne s est rien passé de plus mais depuis je me pose des questions.
Est-ce grave de consommer de l alcool à 15ans?
Est ce que je risque vraiment des dommages aux niveaux des organes internes (le foie et autres) pour avoir, une fois, été un peu bourrée?
Comment faire dans une soirée si je souhaite boire mais sans prendre de risques?
Est ce que cela aura des répercussions plus tard sur mon système digestif et au niveau de l élimination des calories?

Merci d avance. Votre site est super!

RÉPONSE

Bonjour,

Tu te poses de nombreuses questions intéressantes au sujet de l'alcool. En ayant trop bu, tu as fait l'expérience de l'effet de l'alcool sur le cerveau. En effet, tu as remarqué que tes réactions étaient différentes de d'habitude et cela montre donc que l'alcool n'est pas une boisson comme les autres. En plus des effets sur ton corps, l'alcool peut t'amener à faire des choses que tu regrettes et à prendre des risques.

Justement pour ces raisons, la loi interdit la remise aux jeunes de moins de 16 ans et cela afin de les protéger des effets négatifs. Boire de l'alcool à 15 ans est donc fortement déconseillé.

Rassure-toi, il ne suffit pas d'une seule fois pour abimer tes organes, mais si la consommation d'alcool devient plus fréquente, cela peut en effet avoir un impact sur tes organes (foie, cerveau, système digestif etc.). En ce qui concerne les calories, l'alcool est sucré et donc assez calorique. L'élimination des calories se fait comme pour les autres aliments.

Si tu souhaites quand même boire, assure-toi d'être en compagnie de personnes de confiance, de boire lentement et d'alterner avec de l'eau.

Nous te mettons en lien des pages du site qui pourraient t'intéresser.

Prends bien soin de toi.

ciao!

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 1998 / Valais)

Bonjour Ciao,

Je reviens vous donner de mes nouvelles :)
Je vous avais déjà écrit au sujet du cannabis.
Voilà plus de 5 mois qui se sont écoulés depuis la première fois que j'ai fumé. (je n'ai pas recommencé depuis sauf des cigarettes très rarement)

Voici un résumé de cette soirée ou j'avais fumé que deux taf:
Soirée entre jeunes, joint qui tourne et envie d'essayer. J'avais trop bu, sinon je n'aurais pas testé. Je n'ai rien ressentis de spécial. J'étais allée me coucher plus tôt que les autres. On m'a raconté que j'avais déliré dans mon sommeil et je m'en souviens. Le lendemain matin était très dur, tremblements, impression de dire que des conneries et d'être à côté de la plaque.
Crises d'angoisse et pleures sans raison durant une semaine.

Suite à cela, je me suis énormément renseignée sur le net.
J'ai appris que nous ne réagissions pas tous de la même manière à cette drogue. De nature stressée, je comprends bien que ça n'a pas aidé.
Les mélanges ne sont pas bons. et je suis tout à fait consciente que c'est mauvais pour la santé ^^

Depuis ce jour, j'y repense tout le temps. Ce scénario ne cesse de me hanter. Je le repasse en boucle dans ma tête en m'inventant d'autres histoires. J'en rêve parfois la nuit et puis, à certains moments, je suis persuadée de ne plus jamais vouloir y toucher. Mais, certaines fois, je me dis que j'ai bien envie, de comme les autres, fumer un peu et me mettre "bien". Je suis partagée et mon avis ne cesse de changer entre l'une ou l'autre de ces possibilités.

J'aimerais vraiment passer outre ce blocage. Cela commence à devenir pénible d'être constamment dérangée par cette idée.
Récemment, j'ai raconté mon histoire à mon copain, qui n'en savait rien et qui était très étonné. (Je suis une fille réservée). Lui-même ex-fumeur, j'avais peur le lui en parler et j'ai attendu qu'il vienne sur le sujet pour lui avouer. ça m'a fait du bien de partager oui et non.
J'aurais besoin de votre aide/avis

Mes questions:

- Est-il possible de resté perché en ayant consommé du cannabis?
- Malgré ma nature peut-être pas stable psychologiquement, est-il possible de fumer sans ressentir les effets négatifs ?
- Est-ce vrai qu'en consommant juste à une soirée, la loi ne puni qu'avec un avertissement ou une amende?
- Est ce que cela peut provoquer des séquelles aux cerveau même après qu'une toute petite consommation?

Merci de votre précieuse aide et bonne soirée content

RÉPONSE

Bonjour,

Tu es inquiète car tu continues à penser aux moments difficiles vécus suite aux deux tafs de cannabis que tu as fumé. Face à ces pensées qui te dérangent depuis 5 mois maintenant, as-tu envisagé en discuter avec un-e professionnel-le ? Tu pourrais à la fois parler de ce "bad trip", de ton attirance pour un nouvel essai et aussi de ton stress et cette impression de ne pas être très « stable psychologiquement ».

Si tu connais un médecin généraliste, une infirmière scolaire, un psychologue ou une personne proche de confiance à qui parler, en discuter pourrait être une bonne idée.

Si tu ne souhaites pas consulter ou en parler à un-e proche, le 147 est un numéro d’aide pour les jeunes, confidentiel et gratuit, où tu peux t'exprimer à un-e professionnel-le de santé. Tu peux aussi appeler Addiction Suisse au 0800 105 105, spécialisé dans les consommations de produits.

Enfin voici les réponses à tes quatre questions:

    il est possible de vivre un mauvais moment et des sensations difficiles après avoir fumé du cannabis. Une fois que la substance est évacuée du corps, le souvenir des sensations et la peur qu'elles ont provoquées peuvent continuer à inquiéter. le cannabis ne devrait pas être consommé par des personnes peu stables psychiquement car cela peut avoir des conséquences négatives sur le psychisme. Vu ce que tu as vécu il y 5 mois avec deux tafs, tu prendrais un risque que ça recommence en essayant à nouveau. la consommation de cannabis à usage personnel est passible d'une amende de 100 francs.
  • après deux tafs, je ne pense pas qu'il y ait des conséquences pour le cerveau par contre pour le psychisme et les angoisses, oui.

Nous espérons t'avoir aidé et tu es toujours la bienvenue sur ciao.

Prends soin de toi

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 1997 / Vaud)

Si ont a fumer et que maintenant ca fais depuis environ 3 mois qu'ont a arrêter mais je fumais pas souvent mais vraiment peu est-ce que MES poumons pourront être comme avant ?

RÉPONSE

Bonjour, 

Nous te félicitons d'avoir arrêté de fumer. C'est le plus important. Pour tes poumons, nous ne pouvons pas te répondre très précisément car chacun est différent. Ce dont nous sommes sûrs, c'est que si tu ne fumes plus, tes poumons iront très bien et tu ne risques aucun problème à cause des quelques cigarettes fumées dans ta vie. Prends soin de toi.

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 1998 / Fribourg)

Bonjour,
Je vie chez mes parents avec mon petit frère et mon père a tendance à boire de l'alcool vous allez me dire qu'une fois de temps en temps c'est rien sauf que lui quand il commence il ne sais pas s'arrêter il boit pas souvent au temps enfin une à deux fois par mois mais quand il le fait c'est très lourd à porter pour moi car ma mère est infirmière et boss parfois de nuit et c'est souvent quand ma mère n'est pas la que mon père part boire des verres il met déjà arriver de le croiser à 6h du matin devant la porte alors qu'il essayait d'enfiler la clef dans la carrure et que moi je partait au travail. Alors voilà je tient plus vraiment dans cette ambiance et je me demandais si vous pourriez m'aider à trouver une solution déjà pour moi.
Merci de me répondre (je suis un peu désespéré) 😕

RÉPONSE

Bonjour,

Les problèmes d'alcool des parents sont difficiles à vivre. Tu as déjà compris beaucoup de choses en demandant de l'aide pour toi-même et non pour lui. Les personnes qui souffrent de problèmes d'alcool ne sont pas toujours prêt à l'accepter. Le plus important maintenant est que tu puisses retrouver une ambiance sereine à la maison.

Qu'as-tu essayé jusqu'à présent? D'en parler avec ta maman par exemple ou peut-être même à ton papa? De leur exprimer que c'est lourd à porter pour toi et que tu te sens un peu désespérée. Tu as le droit de leur transmettre tes sentiments et ton envie que la situation change. 

Si tu ne te sens pas à l'aise de parler avec eux, aurais-tu une autre personne de confiance à laquelle te confier? Un-e collègue, un-e enseignant-e si tu es en apprentissage. Tu pourrais également prendre contact avec un-e professionnel-le. A Fribourg, nous pourrions te conseiller le Torry. Là-bas, des personnes connaissant bien cette problématique pourraient t'aider. Nous te proposons de les appeler au n° 026 460 88 22

En attendant, va te balader sur le site internet www.papaboit.ch Lien externe, nouvelle fenêtre Tu y trouveras beaucoup d'informations sur ce que tu vis.

Je te félicite de chercher des solutions pour sortir de cette situation et nous restons bien sûr à disposition si tu as d'autres questions.

Prends soin de toi

Ciao

L'équipe CIAO

40 à 50 sur un total de 386

Poser une question

Infos annexes

Zoom sur...

image animée d'un éléphant de mer avec écriture oh my God

Le cannabis moins dangereux que l’alcool, non addictif et écolo ?! Peut-on vraiment croire ce qu’on entend? Qu'en disent Luca, Emilie, Annabelle et Léo? serie420.ch Lien externe, nouvelle fenêtre

Nos partenaires

Pour la rubrique Boire, fumer, se droguer CIAO travaille avec la Fondation Addiction Suisse

Fermer

Ajouter un favoriFavoris

Pour ajouter cet élément à tes favoris CIAO il faut avoir un ESPACE PERSO et être connecté

Je souhaite créer un ESPACE PERSO

Fermer

 

Le favori a été enregistré dans ton ESPACE PERSO

Rappel : les Questions Réponses restent affichées 12 mois

Annuler

Envoyer à un ami

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Fermer

 

Message envoyé

Annuler

Donner mon avis

Si tu as des remarques, des commentaires ou des questions, va dans Poser une question.

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Fermer

Merci pour ton feedback !