Aller à la navigation
Aller au contenu principal
Estime de soi : ton thermomètre

Flyer hallucinogènes

Ajout d'un  favori
Envoyer cet élément à un ami
Couverture de Flyer hallucinogènes

Hallucinogènes

Les hallucinogènes sont des drogues qui provoquent des hallucinations, c'est-à-dire qui font voir ou entendre des choses qui n'existent pas dans la réalité. Certains hallucinogènes sont d'origine végétale, d'autres sont produits synthétiquement. La plupart des substances hallucinogènes sont illégales en Suisse. La possession, la vente et la consommation sont interdites.

Les substances les plus connues sont le LSD, la psilocybine (champignons magiques), la mescaline, la kétamine ainsi que de nombreux dérivés d'amphétamines. Certaines autres substances, comme le cannabis, l'ecstasy ou l'alcool, peuvent aussi provoquer des hallucinations selon les quantités consommées, la sensibilité et l'état d'esprit du consommateur.

Les champignons magiques

De nombreux champignons provoquent des effets hallucinogènes; les plus connus chez nous sont les psilocybes dans lesquels on trouve la substance active, la psilocybine. Les effets apparaissent après une demi-heure environ et peuvent durer près de 8 heures. Ils dépendent du consommateur, de la dose mais aussi de la manière de consommer les champignons (frais, en poudre, ingérés, fumés, etc.).

Le LSD

Le LSD est une drogue de synthèse extrêmement puissante, appelée également «acide» ou «trip». Le LSD est souvent proposé sur des supports comme un carton, un papier buvard ou un morceau de sucre; on le vend aussi sous forme de pilules. Comme le LSD est fabriqué illégalement, on ne peut pas connaître sa concentration ni sa puissance avant d'en prendre et il n'existe aucun moyen efficace de stopper un «trip» dû au LSD. Une quantité infime de LSD provoque déjà des effets puissants qui apparaissent après 45 minutes environ et durent de 8 à 12 heures.

Les effets des hallucinogènes

Selon la dose, le contexte, la personne et son état d'esprit, les effets peuvent varier fortement et provoquer des hallucinations visuelles, auditives ou sensorielles plus ou moins fortes et vécues plus ou moins positivement ou négativement. Les hallucinogènes ont tendance à accentuer l'état psychique dans lequel on se trouve au moment de la consommation: un moment de déprime ou d'anxiété peut se transformer en crise d'angoisse.

Et les risques ?

La consommation de champignons peut provoquer des maux de ventre, des nausées et un sentiment de mal-être. Parfois les hallucinations sont si intenses que le consommateur n'arrive plus à faire la différence entre ce qu'il expérimente et la réalité, d'où des risques importants d'accidents.

Un surdosage ou le mélange avec d'autres drogues (alcool, cannabis, XTC, etc.) peuvent provoquer un «horrortrip» avec des expériences angoissantes, des délires, une perte du sens de la réalité et des états confusionnels avec le sentiment de devenir fou (bad trip).

Il existe un risque de dépendance psychique, particulièrement si on a vécu des effets positifs et qu'on cherche à revivre l'état dans lequel on était avec la substance; comme les hallucinogènes induisent une tolérance, il faudra à chaque fois en prendre un peu plus et de plus en plus souvent, avec les risques liés au surdosage.
Des épisodes de flash-back sont aussi possibles des semaines, voire des mois après l'arrêt de la consommation. Les hallucinogènes présentent des risques bien trop élevés pour s'aventurer à les essayer!

Envie de délirer ?

Tu peux ressentir l'envie de déconnecter un moment, d'expérimenter de nouvelles choses, de planer ou de te dépasser. Tu peux éprouver de telles sensations autrement qu'en consommant des hallucinogènes. Certaines personnes y arrivent en pratiquant une activité sportive plus ou moins risquée, comme le skate, le snowboard ou le saut à l'élastique, d'autres préfèrent des nuits en boîte ou des soirées plus cools. Et toi? Quels sont tes moyens de délirer et de chercher tes limites? Comment gères-tu les risques que tu prends?

Aide et conseils

Envie d'en parler? Il existe dans chaque région de Suisse un organisme spécialisé où tu peux, gratuitement et discrètement, chercher des conseils et de l'aide.

D'autres renseignements et adresses sont disponibles chez Addiction Suisse
Tél. 021 321 29 85
www.addictionsuisse.ch Lien externe, nouvelle fenêtre
info@addictionsuisse.chLien email, nouvelle fenêtre d'édition

flyer hallucinogènes Lien externe, nouvelle fenêtre (PDF)

Addiction-Suisse, 1001 Lausanne
Édition 2010

Retour à la liste des publications

Infos annexes

Zoom sur...

image animée d'un éléphant de mer avec écriture oh my God

Le cannabis moins dangereux que l’alcool, non addictif et écolo ?! Peut-on vraiment croire ce qu’on entend? Qu'en disent Luca, Emilie, Annabelle et Léo? serie420.ch Lien externe, nouvelle fenêtre

Nos partenaires

Pour la rubrique Boire, fumer, se droguer CIAO travaille avec la Fondation Addiction Suisse

Fermer

Ajouter un favoriFavoris

Pour ajouter cet élément à tes favoris CIAO il faut avoir un ESPACE PERSO et être connecté

Je souhaite créer un ESPACE PERSO

Fermer

 

Le favori a été enregistré dans ton ESPACE PERSO

Rappel : les Questions Réponses restent affichées 12 mois

Annuler

Envoyer à un ami

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Fermer

 

Message envoyé

Annuler

Donner mon avis

Si tu as des remarques, des commentaires ou des questions, va dans Poser une question.

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Fermer

Merci pour ton feedback !