Aller à la navigation
Aller au contenu principal
Estime de soi : ton thermomètre

Flyer tabac

Ajout d'un  favori
Envoyer cet élément à un ami
Couverture de Flyer tabac

Tout le monde le sait

Fumer est mauvais pour la santé. Le tabagisme provoque des cancers, des bronchites chroniques, des crises cardiaques et des attaques cérébrales. Il augmente le risque d'impuissance et d'infertilité. Fumer tue chaque jour 25 personnes en Suisse: c'est plus que les décès dus au sida, aux drogues dures, à l'alcool, aux accidents de la route, aux meurtres et aux suicides comptés ensemble. Tout le monde sait ça, et pourtant, beaucoup fument...

Fumer pour paraître cool?

Allumer une clope devant les copines et les copains, trouver sa manière de la tenir entre les doigts, de tirer une bouffée et de souffler la fumée... c'est une façon de se donner un genre, de paraître cool et décontracté. Du moins c'est ce que l'industrie du tabac aimerait nous faire croire! Et pour cela elle dépense chaque année 120 millions de francs rien qu'en Suisse pour essayer de convaincre les gens que la cigarette est un plaisir pour des personnes au style jeune, dynamique, ayant de l'humour et bien d'autres choses encore.

La plupart des jeunes ne fument pas!

Peut-être penses-tu que la plupart de tes camarades fument et que c'est en fumant qu'on est dans le coup? C'est tout faux! La majorité des jeunes ne fume pas et si on considère les fumeurs, près de la moitié d'entre eux aimeraient arrêter de fumer... comme quoi ce n'est pas si positif de fumer!

La nicotine: une drogue stimulante et relaxante

Fumer permet de ressentir des effets rapides puisqu'il ne faut que 7 secondes à la nicotine pour passer de la bouche au cerveau. Quand on est fatigué, la nicotine donne un coup de fouet et quand on est stressé, tendu et anxieux, elle calme et détend.

De l'habitude à la dépendance

Fumer une cigarette de temps en temps peut rapidement devenir une habitude solidement ancrée: la clope du matin, celle de la pause, du repas, celle qu'on allume au téléphone, celle avant de s'endormir; sans oublier celle qu'on fume pour cacher un malaise ou par timidité. La consommation de ces cigarettes est étroitement liée à certaines situations et peu à peu le fumeur est persuadé d'en avoir besoin. Beaucoup ont commencé à fumer occasionnellement et se retrouvent finalement accros à un paquet par jour en moins d'un an. L'habitude s'est transformée en dépendance. La nicotine crée rapidement une forte dépendance physique. À chaque cigarette ce sont dix shoots de nicotine qui arrivent au cerveau et produisent leurs effets. Et fumer des légères n'y change rien: les risques restent les mêmes car le besoin en nicotine va dicter le rythme et l'intensité des bouffées afin que le corps reçoive la quantité de nicotine qu'il réclame.

Sans oublier les autres problèmes...

En plus des risques pour la santé qui paraissent souvent trop lointains pour être menaçants, fumer amène d'autres inconvénients immédiats:

  • une haleine désagréable, des habits, des cheveux, des doigts qui puent, des dents qui jaunissent, un teint blafard
  • un gouffre à argent: rien qu'un paquet par jour représente plus de Fr. 2'000.- par an
  • des performances physiques diminuées, toux matinale et souffle court
  • des critiques de non-fumeurs qui en ont marre de respirer la fumée des autres.

La fumée des autres

Respirer la fumée des autres est aussi dangereux. Être exposé à la fumée du tabac peut provoquer un cancer des poumons ou d'autres maladies chez une personne n'ayant elle-même jamais fumé. Aux fumeurs de protéger leur entourage en fumant dehors afin de ne pas faire subir aux autres les conséquences négatives de leur choix de fumer.

C'est maintenant qu'il faut agir

Le mieux est de ne pas commencer à fumer. Un jeune qui passe le cap des 20 ans sans être fumeur aura peu de risques de le devenir ensuite. Par contre, commencer à fumer à 15 ans augmente considérablement la probabilité d'être encore accro à 35 ans... et d'en mourir prématurément.

Plus on est dépendant de la cigarette, plus il est difficile de s'en sortir. C'est la raison pour laquelle il faut agir maintenant. Pour beaucoup ce n'est pas facile mais il existe de bons trucs pour diminuer le nombre de clopes ou arrêter de fumer. Et redevenir non-fumeur permet de faire des économies, de retrouver un teint frais, une odeur agréable, une meilleure condition physique... et c'est bien plus agréable d'embrasser une personne qui ne fume pas!

D'autres informations sur le tabac sont disponibles sur le site www.addictionsuisse.ch. Lien externe, nouvelle fenêtre

Pour soutenir un arrêt de consommation, une liste de techniques et d'adresses est disponible sous www.at-suisse.ch Lien externe, nouvelle fenêtre et www.stop-tabac.ch Lien externe, nouvelle fenêtre

flyer tabac Lien externe, nouvelle fenêtre (PDF)

Addiction Suisse, 1001 Lausanne

Retour à la liste des publications

Infos annexes

Zoom sur...

image animée d'un éléphant de mer avec écriture oh my God

Le cannabis moins dangereux que l’alcool, non addictif et écolo ?! Peut-on vraiment croire ce qu’on entend? Qu'en disent Luca, Emilie, Annabelle et Léo? serie420.ch Lien externe, nouvelle fenêtre

Nos partenaires

Pour la rubrique Boire, fumer, se droguer CIAO travaille avec la Fondation Addiction Suisse

Fermer

Ajouter un favoriFavoris

Pour ajouter cet élément à tes favoris CIAO il faut avoir un ESPACE PERSO et être connecté

Je souhaite créer un ESPACE PERSO

Fermer

 

Le favori a été enregistré dans ton ESPACE PERSO

Rappel : les Questions Réponses restent affichées 12 mois

Annuler

Envoyer à un ami

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Fermer

 

Message envoyé

Annuler

Donner mon avis

Si tu as des remarques, des commentaires ou des questions, va dans Poser une question.

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Fermer

Merci pour ton feedback !