Aller à la navigation
Aller au contenu principal
Estime de soi : ton thermomètre

Questions Réponses

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 1999 / Fribourg)

Bonjour, ma maman est décédée il n'y a pas longtemps et j'aimerais savoir ce qu'il y a après la vie. Si il y a quelque chose quand on est mort. Je voudrais savoir si il y a des choses qui ont été prouvées scientifiquement. Au fait, je voudrais savoir où elle est ma maman en ce moment et si elle va bien ce qu'elle fait etc.. Merci.

RÉPONSE

Bonjour, La

Ta maman est décédée et tu te demandes s'il y a une vie "après". Tu te poses aussi la question des preuves scientifiques. 

Tout d'abord, je te présente toute ma sympathie pour le décès de ta maman. Si la mort d'un proche est une épreuve difficile, celle de sa propre maman l'est encore plus, car on n'a qu'une maman. Peu importe l'âge auquel cela arrive, il est tout à fait normal d'être bouleversée. 

La question des croyances liées à la vie après la mort est très vaste. Il n'y a, heureusement ou malheureusement, aucune preuve scientifique sérieuse d'une vie après la mort. 

Beaucoup de personnes croient à une vie éternelle en raison de leur foi : les chrétiens (protestants, catholiques, évangéliques, orthodoxes, etc), les musulmans et une grande majorité des juifs croient à un paradis où la vie est meilleur que celle qu'ils ont eue sur terre. Les croyants hindous et bouddhistes pensent que la réincarnation attend les individus qui n'ont "pas réussi" leur vie et qui doivent donc recommencer avant d'atteindre le Nirvâna. D'autres personnes croient encore à d'autres destins. D'autres encore ne croient en rien. 

A cela, j'ajoute que le sentiment que notre vie ne devrait pas s'arrêter avec la mort de notre corps est ancré dans l'être humain. En effet, nous sommes les seuls "êtres vivants" à prendre soin de nos défunts, de célébrer leur départ (funérailles), de leur donner une sépulture (tombe ou autre lieu de repos), de venir s'y recueillir, de les évoquer avec nos proches en souvenir. Tout cela est nécessaire et fait partie du processus de deuil, autrement dit la prise de conscience que la personne décédée ne reviendra pas. Les croyants espèrent qu'ils reverront "leurs morts" dans la vie éternelle. 

J'espère que cela a pu un peu t´éclairer. Il est important de ne pas rester seule face à ces questions. Tu as peut-être quelqu'un dans ton entourage à qui parler : un parent, un proche, parrain ou marraine, prof, médiateur scolaire, homme ou femme d'Eglise...

Dans tous les cas, n'hésite pas à relancer une question ou à consulter le forum de ciao qui apporte déjà des infos sur cette vaste question, si tu en ressens le besoin. 

Bien à toi, 

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 1996 / Canada)

qui a fondé l'hindouhisme

RÉPONSE

Bonjour

L'hindouisme n'a ni fondateur ni église et vous trouverez plus d'infos sur le site dans la rubrique Religions et croyances.

Bonne suite!

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2000 / Maurice)

Je vous salut encore une fois, maintenant j'ai compris que c'est personelle . Je suis catholique et j'aimerai eclaircir des choses a propos de la PASSION DU CHRIST et les personnes stigmatiser.

Je crois tellement en Jesus et j'ai foi en lui. Il y a eu un temps trois mois de cela. Quand je louais le Seigneur j'ai commence a ressentir des douleurs tres tres meme tres profonde aux epaules et c'est du genre un pois enorme sur mes epaules. Je me suis renseignais sur l'internet et je suis tombee sur ce qu'on appelle le STIGMATE et que c'est par rapport quand Jesus porter sa croix lors de la passion... Y a aucun plais mais c'est douloureux et jusqu'a maintenant c'est toujours aussi frequent et tres intense surtout quand je prie et loue.

MES questions sont 'est ce vraiment un stigmate ? Qu'en pensez-vous ? Que dois-je penser et faire ? Quest ce que vous me conseillez?'

Merci beaucoup infinimemt du fond du coeur . bisou

RÉPONSE

Salut !

Tu as entendu parler des stigmates et tu te demandes si la douleur que tu as ressentie lors d'une prière peut être considérée comme telle. 

Les stigmates sont une forme très rare et bien précise d'identification au Christ souffrant. La signification de ces plaies qui apparaissent sur une personne et qui rappellent la crucifixion de Jésus est un mystère. 

Seules quelques personnes saintes comme François d'Assise ou Catherine de Sienne qui ont reçu les stigmates sont reconnues par l'Eglise catholique. Les autres ne sont pas authentifiées, mais cela ne veut pas dire qu'elles ne sont pas réelles.

Quant à ton expérience de poids sur les épaules lors de la prière, elle se rapproche de cette idée d'être proche du Christ lors de sa passion, puisque les évangiles racontent qu'il a porté sa propre croix avant d'être cloué dessus. Par contre, on ne peut pas parler de stigmates car tu n'as pas de plaies qui sont apparues sur tes mains, tes pieds ou ton côté. 

Il reste que tu cherches une signification à cette sensation de lourdeur sur les épaules : je ne veux pas l'expliquer à ta place. Mais je te propose de l'interpréter à la lumière des évangiles de Marc, Luc et Matthieu qui relatent tous les trois cette phrase attribuée à Jésus : "Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge de sa croix, et qu'il me suive." Ainsi, si la douleur n'est ressentie que pendant un moment de louange intense, cette Parole se manifeste chez toi physiquement par cette sensation. Tu "vis" concrètement - en quelque sorte - ce que Jésus demande à ses disciples.

Mais si la douleur persiste et devient pénible, bien qu'elle soit apparue lors d'une prière, je te conseille de voir un médecin pour te soulager car le Dieu des chrétiens ne veut pas la souffance de ses fidèles - même s'il ne l'évite pas - mais bien plus le bonheur dans la paix et la joie. Si tu souffres, Il souffre avec toi. Ce n'est pas un sadique à qui tes douleurs feraient plaisir...

J'espère que ces explications rejoignent ton questionnement et je t'invite à ne pas hésiter à revenir sur ciao.ch si tu souhaites d'autres précisions. 

Bien cordialement, 

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 1999 / France)

est-ce possible le contact avec nos défunts animaux??

RÉPONSE

Bonjour,

Malheureusement, nous craignons que non. Même pour les humains, le contact avec les morts n'a jamais pu être prouvé. Nous sommes dans l'interprétation de signes, le sentiment d'une présence, la foi, etc.

S'il y a un contact, c'est celui qu'il y a dans votre coeur, où l'attachement à vos animaux défunts reste vivant. Alors, comme pour les humains, il est bon de pouvoir retourner vers cette présence intime, le souvenir de cette relation, mais attention à ne pas rester enfermée dans le passé. Cet attachement devrait servir de base à de nouvelles relations, bref à retourner vers la vie.

Nous vous souhaitons le meilleur!

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Garçon / 1992 / Berne)

bonjour. comment sait on que moise était juif alor qu'il a était retrouvé tout petite.? comment peut il lui meme savoir qu'il est juif ou comment les autres pourraient ils savoirs qu'il était juif? merci.

RÉPONSE

Bonjour,

Moïse - Moché ben Amram en hébreu, Moussa en arabe - apparaît pour la première fois dans la Bible hébraïque, plus précisément dans le livre de l'Exode. Il y est présenté comme appartenant à la tribu de Juda, un des fils de Jacob (appelé aussi Israël).

Moïse est celui que Dieu appelle pour prendre la tête de son peuple qui est esclave en Egypte et que Dieu va délivrer ! Moïse reçoit la Loi (la Torah en hébreu) sur le Mont Sinaï. Il meurt avant l'entrée du peuple de Dieu en Terre promise.

Il fait donc partie de "Torah", des livres de la Loi - ce qu'on appelle le Pentateuque, et donc de la grande tradition juive. En ce sens, il est bien juif, sans oublier que, selon les textes bibliques, il appartient à la tribu de Juda !

Il est reconnu par les chrétiens comme faisant partie du peuple d'Israël, il est donc considéré comme juif.

En islam, Moussa apparaît souvent dans le Coran. Il est considéré comme un très grand prophète puisqu'il a reçu la Loi divine. Moussa, comme Jésus - Issa - sont alors présentés comme musulmans puisque tous les prophètes de Dieu en islam sont musulmans.

Dire que Moïse était juif ou dire qu'il était musulman par ex. est donc au final une question de point de vue et de religion.

Par ailleurs, la réalité historique de Moïse par rapport à la description des textes, est parfois remise en question. Il en est de même avec d'autres figures essentielles des religions monothéistes: Abraham, ou Jésus, ou Mohamed.

Le mieux est encore de s'informer au travers de lecture d'articles ou de livres sérieux sur la question de Moïse ou des prophètes. La revue "Le monde des Religions" disponibles dans les bonnes bibliothèques, aborde souvent ce type de question.

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Garçon / 1995 / Mali)

Bonjour Mrs et Madames excusez-moi toujours avec mes questions incessantes j'aimerai savoir ce que dit la religion musulmane sur la nuit de noce est ce que le rapport sexuel est obligatoire là-bas,on ne peut peut-être pas se passer du sex?

RÉPONSE

Bonjour

Selon les traditions, il y a différentes manières de vivre ce moment important qu'est la nuit de noce, que les époux soient vierges ou non.

Les cultures et les religions ont évidemment eu de l'influence sur cet événement de la vie d'un couple.

Aujourd'hui dans beaucoup de cultures, on laisse les époux libres de passer cette nuit comme ils le souhaitent, alors que dans d'autres cultures, on attend d'eux une "preuve" que le mariage a été consommé cette nuit-là, le plus souvent au moyen d'un drap taché par le sang de la défloration et transmis à la famille durant la nuit ou le matin suivant.

Concernant la nuit de noce, l'islam insiste surtout sur le respect et la tendresse dont doit faire preuve le mari à l'égard de son épouse. Il semble aussi que pour le mari, une récitation est prévue selon certains savants musulmans.

Pour ce qui est du rapport sexuel obligatoire, il faudrait que vous puissiez en parler avec un imam ou un sage musulman de votre région, afin qu'il puisse vous dire ce que la religion musulmane demande vraiment, en distinguant cela de la tradition culturelle.

il y a aussi de nombreux sites internet qui abordent la question de la nuit de noce en islam, avec différents regards.

En vous souhaitant le meilleur,

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Garçon / 2001 / Fribourg)

Bonjour,
j'ai une question par rapport aux visions de l'avenir.

J'ai expérimenté par trois fois déjà des "flash" de l'avenir:
la 1ère fois c'était il y a 1 an quand j'arrivais avec ma mère dans notre garage et que nous venions de fermer la porte reliant le vestibule menant au rez de chaussée et alors que j'allais enlever mes chaussures, j'ai "vu" notre chat qui passait sous la porte de garage qui se fermait et qui venait vers la porte pour monter à l'étage, et du coup j'ai ouvert la porte pour vérifier et le chat rentrait à ce moment là.
La deuxième fois, j'étais assis dans le bus et j'ai eu un flash d'une boule de neige qui s'écrasait contre la vitre du bus et cela c'est produit à quelques secondes d'intervalle.
La dernière fois c'était il y a environ 4 mois, j'étais dans mon lit et je venais d'éteindre la lumière pour pouvoir dormir et là je remarque que je tenais mon natel dans la main et l'heure affichait 00:20. Je me suis alors rendu compte (comme si j'étais à moitié endormi et que je venais de me réveiller) que je ne tenais pas mon natel dans ma main et que j'avais en fait les bras le long de mon corps et que mon natel était sous mon coussin. J'ai alors sorti mon natel et comme dans ma "vision" l'heure indiquait 00:20.
Cela ne s'est pas reproduit depuis mais à chaque fois c'était quelques secondes avant que cela ne se produise et c'est venu spontanément sans que je n'essaie de le produire.
Ma question est donc, est-ce que cela était vraiment des visions et si oui est-ce qu'il y a un moyen de les provoquer plus fréquemment?

RÉPONSE

Salut,

Tu as la sensation de voir des choses avant qu'elles ne se produisent réellement et tu te demandes si cela est normal ou pas. 

Cette sensation que tu appelles un "flash" dans ton message porte aussi le nom de "phénomène de déjà-vu". D'après mes recherches, cela touche environ 7 personnes sur 10 - sans distinction d'origine ou de religion. Il touche le plus souvent des jeunes. 

Chaque expérience de ce type est personnelle et est classée par les scientifiques sous le phénomène de paramnésie. L'expérience que tu décris porte le nom spécifique de pressentiment actualisé et il n'est pas possible de la provoquer. 

Les tentatives d'explications sont multiples et font appel à des branches aussi diverses que la psychologie, la neurologie et les études en relation avec le fonctionnement du cerveau qui restent encore à approfondir...

Ce qui est certain, c'est que tu n'es ni malade, ni doté d'un pouvoir surnaturel. Par contre, si ces phénomènes s'amplifient et te provoquent des angoisses, n'hésite pas à demander de l'aide à une personne adulte de confiance : parent, professeur, médiateur, infirmière scolaire, etc.  

Si tu veux en savoir plus sur le sujet, un article plus complet se trouve sur l'encyclopédie libre en ligne Wikipedia :

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Déjà-vu Lien externe, nouvelle fenêtre 

Si tu as encore une question, toute l'équipe de ciao.ch se tient naturellement à ta disposition.

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2000 / Berne)

Tout d'abord bonjour !
Alors voilà ma situation, je suis une fille de 16 ans, chrétienne mais je ne pratique pas beaucoup et depuis environ 1 an je tourne autour d'un gars qui est musulman.
On s'aime beaucoup et j'ai peur que notre relation soit impossible à cause de nos religions.
J'ose pas lui en parler car pour lui, sa religion est fondamentale ducoup je voulais savoir si vous aviez quelques renseignements et conseils à me donner...

RÉPONSE

Bonjour,

Sur le principe, et selon le Coran, un homme musulman a le droit de se marier avec une femme chrétienne, mais en effet une femme chrétienne qui pratique sa religion. Je parle de se marier, car le concept "sortir avec" n'existe pas.

Mais après cela, il y a la personne, sa pratique de la religion, sa tradition familiale, etc. Et vous n'échapperez pas à une discussion à ce sujet. Cela dit, ce n'est pas la première chose dont il faut parler. Il y a l'amour, la relation, et comment les choses se jouent pour lui. S'il vous aime, il doit se poser les mêmes questions. Il y a peut-être votre propre chemin à trouver ensemble.

Donc si j'ai un conseil à vous donner, c'est de laisser parler votre coeur et le sien, et si cette relation lui importe, il trouvera lui d'abord le moyen d'y donner une suite. Toute relation amoureuse est un "contrat", dans lequel chacun peut mettre ses conditions. On peut faire certaines concessions ou pas, c'est ce qui peut mettre un terme à la relation. Au point où vous en êtes, il n'y a que lui qui puisse vous dire ses conditions. Je connais des couples mixtes dans lesquels chacun garde sa religion et ses pratiques dans le respect de l'autre, et d'autres où l'un essaie d'imposer sa manière de vivre à l'autre. Il n'y a pas de règle absolue.

Voilà brièvement. Et si un jour, il devait se poser un problème précis, Ciao sera toujours là pour vous répondre.

Nous vous souhaitons le meilleur dans cette relation.

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Garçon / 1998 / France)

Bonjour
Je suis à la recherche de Dieu je crois en lui
Mais n'ayant eu aucune "éducation religieuse" à mon enfance, je suis un peu perdu.
Que me conseillez vous ?

RÉPONSE

Bonjour,

Vous vous demandez donc par quel bout commencer... On pourrait se demander "commencer quoi"? A connaître Dieu, aurais-je envie de répondre. Mais là, comme vous le savez, il y a plusieurs réponses possibles, puisqu'il y a de nombreux courants religieux.

Donc une partie de votre travail sera de trouver le courant qui répond le mieux à vos intuitions, à votre foi. Vous n'avez pas d'éducation religieuse, mais vous avez sans doute un enracinement culturel; chrétien, musulman, juif ou autre. Je pense qu'il faut commencer par là: comprendre d'où l'on vient. Cela signifie s'intéresser aux sources (Bible, Coran, ou autre texte de référence). Mais je sais que sans être accompagné, ça peut vite être décourageant. Donc vous pouvez aussi passer par un livre d'introduction (pourquoi pas du genre "La Bible pour les nuls").

Mais la lecture ne fait pas tout, vous pourriez suivre des cours. Pour cela, il faut demander aux communautés qui vous intéressent, ou, pourquoi pas aux universités qui ont des cours de théologie ou d'histoire des religions.

Il s'agit aussi de trouver votre forme de relation à Dieu: méditation, prière, culte, retraites, etc. Là aussi, il existe beaucoup de littérature à ce sujet et les communautés ont des offres de ce types.

Le mieux serait de trouver un accompagnant spirituel, une personne plus avancée dans la spiritualité, qui pourrait vous conseiller et répondre à vos questions. Là encore: un prêtre, un pasteur, un imam, un moine, ou simplement une connaissance dont la spiritualité vous intéresse.

Voilà quelques pistes. Nous pouvons détailler l'une ou l'autre si cela vous intéresse.

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 1992 / Genève)

Bonjour à tous,

Je suis une jeune fille d'origine turc, je voudrais simplement vous raconter un peu le début de mon adolescence pour que vous compreniez mon histoire.

Je suis issus d'une famille très stricte mes frères et soeurs se sont marié avec des turcs, pas le droit de sortir, c'est mon père qui choisissait le futur epoux...

Mon père est agé de 70 ans avec une mentalité, nous allons pas dire arrièré mais avec une honneur.
Depuis ma majorité j'ai profiter de ma vie je mentais à mes parents pour sortir, j'allais en boite de nuit, je parlais à pleins de garçon. J'ai eu plusieurs popositions de garçon d'autres origines mais j'ai toujours refusé pour mes parents....
Il y a deux ans j'ai débuté une formation et j'ai rencontré un homme, je ne saurais même pas comment vous expliquer à quelle point c'etait un cou de foudre ca je n'ai meme pas pu refuser ces avances malgrés qu'il soit francais reconvertie il y a 4 ans déja.
Les mois se sont écouler et je me suis rendu compte que avec lui je n'allais plus en boite de nuit, plus de soirée avec les garcon, plus de mauvaise chose il ma littéralement mis dans le droit chemin ...
J'ai également commancer il y a 1 ans la prière et m'a vie à changer ...
j'ai décider de le présenter à mes parents et leurs montrer l'homme qui m'a changer et qui ma mis dans le droit chemin, cet homme est tout simplement magnifique intérieurement j'aurais pas assez de mot pour vous le décrire.
Malheureusement mon père n'accépte pas notre relation car il a peur que les gens disent que la fille de Mr X est avec un francais un koufar
jai beau expliquer que c'est quelqun de bien que l'on prie tout les deux qu'il veux tout faire comme mon père souhaite mais rien ne change. aujourd'hui je suis dans une impasse comment lacher l'homme qui ma changer ???
comment lacher mes parents, moi qui aimes mon père à un point ou quand je part au travail le matin sa m'arrive de pleurer dans ma voiture en pensant à mon pere allonger dans son lit entrain de dormir. et si allah m'avais mis cet homme sur ma route pour que je devienne quelqun de bien
aider moi je veux pas lacher cet homme mais je ne veux pas lacher ma famille je suis dans une impasse
jen souffre je prie allah tout les jours je lui suppli de me donner de la patience et douvrir le coeur de mes parents car mes parents n'accépte pas car c'est un étrangé le seul critère de leurs refus ......

RÉPONSE

Bonjour

Tout d'abord, je dois vous dire que ce que vous avez partagé sur CIAO ne peut que toucher celui ou celle qui le lit.

Votre situation est très difficile à vivre, car vous êtes profondément amoureuse de l'homme que vous avez rencontré et qui est, si j'ai bien compris, devenu musulman. Il prie - et vous aussi, il n'est donc pas un koufar!

Vous avez de l'admiration pour votre ami, pour qui il est. Et votre père n'accepte pas votre relation, par peur que les gens disent que sa fille est avec un koufar...Bien sûr, si quelqu'un avait une solution pour permettre à votre père de changer d'attitude et d'accueillir celui que vous aimez, ce serait beau. Et qui sait si cela arrivera un jour...

Dans l'immédiat, et au vu de ce que vous expliquez, cette situation n'évolue pas et vous fait beaucoup souffrir. Vous ne souhaitez ni lâcher celui que vous aimez, ni lâcher votre père, votre famille...

Vous serait-il possible d'en parler à quelqu'un de votre entourage, ou de vos amis proches, quelqu'un qui vous comprend et qui pourrait ensuite parler avec votre père ?

Ou alors, auriez-vous la possibilité d'en parler avec une femme turque épouse d'un européen, qui saurait vous comprendre et parler ensuite avec votre famille ou votre père ? Ou alors, en parler, en présence de celui que vous aimez, à un imam (je pense aussi au responsable de la Fondation de l'Entre-connaissance à Genève, M. Hafid Ouardiri) ?

Si ces pistes ne sont pas réalisables, n'hésitez pas à prendre contact avec un lieu d'écoute, comme celui de Appartenances-Genève http://www.appartenances-ge.ch/prevention/espace-decoute-de-parole-et-de-lien/ Lien externe, nouvelle fenêtre pour que vous puissiez parler de votre situation et avoir le regard d'autres femmes de votre âge ou avec une plus longue expérience de vie.

Ce qui est le plus important pour vous, c'est de ne pas rester seule avec cette souffrance et de pouvoir en parler avec des personnes en qui vous pouvez avoir une profonde confiance. Et une telle aide ne pourra que vous aidez à discerner, voire un jour à faire un choix.

L'équipe CIAO

1 à 10 sur un total de 71

Poser une question

Infos annexes

Zoom sur

Quelques dates des prochaines fêtes du mois:

  • 1er-12: Mawlid al-Nabi / Mouloud
  • 2-12: Xiayuan
  • 3-12: Avent
  • 6-12: Saint Nicolas

Le calendrier des fêtes donne les détails et significations des différentes fêtes religieuses.

Nos partenaires

Pour la rubrique Religions et croyances, CIAO travaille avec l'association J'y crois - moi non plus, Les éditions Agora Lien externe, nouvelle fenêtre

Fermer

Ajouter un favoriFavoris

Pour ajouter cet élément à tes favoris CIAO il faut avoir un ESPACE PERSO et être connecté

Je souhaite créer un ESPACE PERSO

Fermer

 

Le favori a été enregistré dans ton ESPACE PERSO

Rappel : les Questions Réponses restent affichées 12 mois

Annuler

Envoyer à un ami

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Fermer

 

Message envoyé

Annuler

Donner mon avis

Si tu as des remarques, des commentaires ou des questions, va dans Poser une question.

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Fermer

Merci pour ton feedback !