Aller à la navigation
Aller au contenu principal
Estime de soi : ton thermomètre

Questions Réponses

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2004 / Berne)

Bonjour ! mort de rire

Je voudrais vous poser une question...

En fait, je porte un bracelet "THE FOUR" car je crois en Dieu ect... ect..

et puis en fait un jour, j'ai entendu que ses bracelets ne pouvait être que porter par les gens qui ont participer a un/des camps "Adonnia", je ne sais pas si vous connaissez...en tout cas moi je ne connait pas.

Et ma question c'était, si j'avais le droit de porter ce bracelet "THE FOUR" alors que je n'ai fait aucun camps "Adonnia" ?

( je crois en Dieu, je suis protéstante, je vais au KT, je prie, je lis la bible, j'ai ma bible a moi ect...)

Alors SVP répondez rapidement a ma question merci ! content mort de rire

RÉPONSE

Bonjour

Il est composé de quatre symboles, qui sont en quelques sortes un "résumé", du message que Dieu a voulu faire passer sur terre en se faisant homme.

Le premier symbole est un cœur: il veut dire "Dieu m'aime". On peut même aller plus loin, et dire ce qui est écrit dans l’Évangile: Dieu est Amour!

Le deuxième symbole, est le signe qu'on utilise pour la division, qui veut dire: "J'ai pêché". On peut dire effectivement, au-delà de la signification biblique du pêché, il faut s'accepter avec ses forces et ses faiblesses, et accepter que, oui parfois on fait des erreurs, on s'éloigne de Dieu. On n'arrive pas à faire tout ce qui est demandé par Lui.

Le troisième symbole, c'est la croix, qui veut dire: "Jésus est mort pour moi". Dieu aime tellement les humains, qu'il a donné sa vie pour nous. Par-là, il a pardonné tous nos pêchés justement.

Le quatrième et dernier symbole, est un point d'interrogation, qui veut dire: "Je décide de suivre Jésus"? Cela est une forme d'invitation. Crois-tu en ce Dieu fait homme, et mort par amour pour nous?

Donc, à partir du moment ou cette signification te correspond, et que tu veux affirmer et témoigner ton appartenance chrétienne, tu peux sans problème porter ce bracelet, sans même avoir participé à un camp "Adonnia".

Belle suite de chemin.

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 1999 / Belgique)

Bonjour, que disent/pensent les Hindous sur le terrorisme, la guerre, la violence? Est ce que ces informations se trouvent dans un de leurs livres sacrés?

RÉPONSE

Bonjour,

Tu te demandes si l'hindouisme parle de violence ou de terrorisme dans les textes sacrés. Peut-être ta question fait-elle référence à l'accession au pouvoir depuis 2014 d'un parti politique nationaliste en Inde (le BJP) qui complique beaucoup la vie des habitants non-hindous, qu'ils soient musulmans, chrétiens ou d'une autre religion.

Pour l'hindouisme comme pour toute religion, il faut distinguer deux choses : la violence et le terrorisme. La violence fait partie de l'humanité. Toutes les religions parlent de faits de violence entre les hommes, mais aussi de la part des dieux ou d'un dieu vis-à-vis des hommes, y compris dans les textes sacrés de l'hindouisme. On pourrait presque affirmer que la paix durable - à laquelle nous avons été habitués dans les pays occidentaux qui n'ont pas connu la guerre depuis 1945 - n'est pas quelque chose de normal dans l'histoire. La paix est fragile, construite sur le dialogue et la bonne volonté, entretenue par le lien social et le fonctionnement des institutions (justice, sécurité, démocratie) et "nourrie" par le fait que l'immense majorité des personnes mangent à leur faim et aient un toit, un travail, un avenir. Quand toutes ces conditions ne sont pas réunies, alors la colère (qui n'est pas mauvaise en elle-même) refait surface dans le coeur de l'être humain de manière exacerbée et, si elle n'est pas exprimée par un fort engagement politique ou social pour rétablir l'équité, alors elle peut, plus particulièrement chez les hommes, s'exprimer par la violence (physique, verbale, psychologique, sociale, armée...)

Pour en revenir à ta question, il y a des responsables politico-religieux qui instrumentalisent cette colère de leurs fidèles pour perpétrer des actes de violence au nom d'un ou des dieux. Comme n'importe quelle autre religion, l'hindouisme n'échappe pas à cela. L'objectif des hindouistes radicaux est de "purifier" l'Inde de tout ce qui n'est pas hindou : les restes du colonialisme britannique ou la présence des religions non-indiennes. On mélange l'indianité (l'état civil) et l'hindouïté (la religion) en réinterprétant l'histoire de manière erronée et partiale. Et chaque fois - n'importe où dans le monde - que des personnes influentes font des raccourcis de ce genre, cela crée des groupes extrémistes, déterminés à imposer leur doctrine sans entrer en dialogue avec les autres, sans autre objectif que d'éliminer l'autre, soit en le faisant fuir, soit en le supprimant. Et il reste encore la question des femmes, moins promptes à la violence, encore beaucoup trop peu écoutées sur ces questions...

Pour terminer, je dirai qu'aucune religion ne prône ce chemin-là : dans toutes les religions du monde, on trouve - à quelques détails près - ce que les historiens des religions ont nommé "la règle d'or" : "Ne fais pas à quelqu'un d'autre ce que tu ne voudrais pas qu'on te fasse." Ainsi, tous les terroristes sont dans l'erreur la plus fondamentale : celle de mettre leurs dieux (ou leur Dieu) au service de leur propre intérêt et non pas de chercher ce que leur demandent le ou les dieu(x) dont ils se réclament. C'est pourtant le principe de base d'une religion : écouter et discerner ce que les dieux nous disent dans les textes sacrés et tâcher de le mettre en pratique pour mieux vivre ensemble.

Si tu veux en savoir plus, le n°69 du Monde des religions "Les fous de Dieu" (janvier-février 2015) parle de ce problème du terrorisme, y compris dans l'hindouisme. Tu peux le trouver dans une bibliothèque abonnée à ce bimensuel.

Si tu as d'autres questions, n'hésite pas à consulter l'ensemble des questions réponses ou à nous écrire. L'équipe CIAO se tient volontiers à ta disposition.

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 1998 / France)

Pourquoi les croyants étreignent-ils le buste de Saint-Jacques de Compostelle?

Je suis partie en voyage à Saint-Jacques de Compostelle il y a pas, et j'ai pu visiter le choeur de la cathédrale. Je suis passée à côté du buste en or du Saint, mais devant moi, au moins deux personnes lui ont fait... un câlin?
En partant, j'en ai entendu une dire en anglais 'c'est incroyable, tu imagines le nombre de personnes avant moi?'.
J'ai été très étonnés, et malgré mes recherches sur internet, je n'ai pas trouvé pourquoi ces personnes faisaient ça.... J'espère que vous avez la réponse, et merci d'avance ^^

RÉPONSE

Bonjour,

Nous pouvons imaginer trois choses, n’ayant pas de réponse toute faite pour ça:

1. Les pèlerins, qui ont pu marcher jusqu'à 2000 km, ont tant espéré arriver à St-Jacques de Compostelle que c'est un signe de joie d'être enfin arrivés.

2. Dans la piété catholique, on peut y voir un signe de reconnaissance envers le saint. Les pèlerins pensent peut-être qu'il les a protégés sur le chemin.

3. Au vu de la remarque que vous avez entendue, c'est peut être une manière de s'inscrire à la suite de tous les pèlerins qui sont déjà passés là. On peut penser à certaines statues célèbres qui sont usées à certains endroits, car tout le monde vient les toucher.

Il se peut aussi que ce soit un peu des trois à la fois!

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 1993 / Sri Lanka)

Je suis chrétien et j'aime bien, désolé du terme, le sexe anal.
Est-ce acceptable pour une femme de 24ans d'aller contre la religion pour combler ses désirs?

RÉPONSE

Bonjour,

D'autres jeunes croyant·e·s se posent sans doute aujourd'hui ta question. 

C'est vrai que peu de religions permettent le sexe anal, et pourtant, du point de vue anatomique, c'est une région du corps très innervée et donc très sensible à la caresse.

(Toutes les Eglises chrétiennes ne parlent pas de la même manière de la sexualité, toutes n'interdisent pas le sexe anal, tant que la personne est respectée dans son corps.)

Souvent, et depuis des siècles, cette partie du corps est considérée comme impure à cause de sa fonction première...

Aujourd'hui, la pratique du sexe anal s'est libéralisée, grâce à l'éducation sexuelle des jeunes et aussi à cause de l'accès à internet.

En tant que croyant·e d'une religion qui interdit cette pratique, ce n'est donc pas toujours simple à gérer, si on aime le sexe anal.

L'important, y compris dans le domaine de la sexualité, c'est de faire des choix au plus près de sa conscience. On peut se demander pourquoi est-ce qu'on pratique le sexe anal: par réel plaisir, pour rester vierge, pour faire plaisir à son partenaire, parce qu'on nous y oblige ?

Dans le cadre des relations sexuelles, il est vital de cultiver le respect mutuel, le respect du corps (de mon corps et du corps de l'autre), sinon la relation n'est pas saine...

Pour ce qui est de la religion, peut-être que c'est aussi bien de parler de cette question intime - la sexualité, le sexe anal - avec une personne croyante en qui on a une confiance totale.

Du point de vue de CIAO, il n'y a pas de réponse simple à la question que tu poses "Est-ce acceptable...", mais un encouragement à ce que tu vives ta sexualité en conscience, dans le respect de ton propre corps et au sein d'une relation la plus saine possible.

L'interdit religieux en christianisme devrait être source de liberté, et il y en a d'autres que celui de ne pas pratiquer le sexe anal. Chacun est libre de respecter cet interdit ou d'en prendre distance.

(D'ailleurs dans la Bible, Jésus dit que "la Loi a été faite pour l'Homme, et non l'Homme pour la Loi", ce qui veut dire que la Loi - l'interdit - est au service de l'Homme et pas l'inverse.)

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 1994 / France)

a til une religion plus violente que les autres bisou mort de rire

RÉPONSE

Bonjour,

Non, il n’existe pas de religion plus violente que les autres ! En général, on peut même dire que
toutes les religions prônent la paix et l’amour du prochain comme source du véritable bonheur.

En revanche il est clair que la violence faisant partie de l’humanité, beaucoup de textes sacrés en parlent. Surtout qu’il ne faut pas oublier qu’au temps où ces textes ont été écrits, le contexte social était souvent beaucoup plus violent qu'aujourd’hui.

C’est ensuite l’interprétation que certaines personnes vont faire de ces textes, qui peuvent les
pousser à commettre des actes de violences, au nom de la religion.

Mais fort heureusement, cela reste une minorité de personnes, par rapport à la grande majorité des croyants, qui vivent leur foi de manière pacifique, et sont plutôt pour la paix, la solidarité, et l’amour.
Cependant, cette minorité semble plus importante qu’elle ne l’est, car les médias en parlent
beaucoup plus souvent que la majorité pacifique, qui est plus discrète et silencieuse.

Nous espérons que notre réponse t’aura été utile, et si tu t’intéresses à une religion,nous t’invitons à aller voir tous les textes sacrés qui parlent d’amour comme source de joie.


Bon chemin à toi

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2004 / Berne)

J'ai 13 ans actuellement...
Toutes mes amies croyent très fort a dieu et moi aussi,
mais avant, je n'aimait pas aller au kathé, je disait que je croyait a dieu mais je m'en foutais ect...je regrette beaucoup,

mes amies on presques toutes un bracelet "THE FOUR"(je sais pas si gous connaissez) et moi j'en ai un, mais j'ai peur de le mettre car je sais pas vraiment que ce que sa represente....

comment je peux pardonner a dieu de l'avoir laisser de côter ?
Je vais au Kathé, de temps en temps le soir avec ma soeur on lit la bible et on prie, remercie dieu pour la belle journée et defois mais vraiment rarement je vais a leglise, (il n'y a presque jamais de cultes)

je me demande si je peux pardonnee a dieu...

je fait assez de chose pour croire a dieu ?

Aider moi au plus vite svp !! Merci

RÉPONSE

Bonjour

Ce bracelet est composé de quatre symboles, qui sont en quelques sortes un "résumé", du message que Dieu a voulu faire passer sur terre en se faisant homme.

Le premier symbole est un cœur: il veut dire "Dieu m'aime". On peut même aller plus loin, et dire ce qui est écrit dans l’Évangile: Dieu est Amour! 

Le deuxième symbole, est le signe qu'on utilise pour la division, qui veut dire: "J'ai pêché". On peut dire effectivement, au-delà de la signification biblique du pêché, il faut s'accepter avec ses forces et ses faiblesses, et accepter que, oui parfois on fait des erreurs, on s'éloigne de Dieu. On n'arrive pas à faire tout ce qui est demandé par Lui.

Le troisième symbole, c'est la croix, qui veut dire: "Jésus est mort pour moi". Dieu aime tellement les  humains, qu'il a donné sa vie pour nous. Par-là, il a pardonné tous nos pêchés justement.

Le quatrième et dernier symbole, est un point d'interrogation, qui veut dire: "Je décide de suivre Jésus"? Cela est une forme d'invitation. Crois-tu en ce Dieu fait homme, et mort par amour pour nous? Si oui, essaye de vivre comme Jésus nous l'enseigne dans l'Evangile.

Il nous semblait important d’expliquer cela, car cela répond aussi à la suite de ta question. Le Dieu des chrétiens est amour. Il pardonne et nous accepte comme nous sommes. Avec nos doutes, nos absences et nos moments d'écarts aussi.

Dieu est un père aimant, qui sera toujours heureux si l’un de ses enfants désire passer plus de temps avec lui, et qui comprend aussi très bien si cet enfant l'a peut-être laissé de côté pendant un moment.

Nous t'invitons donc à ne pas avoir de remords, et de dire à Dieu dans tes prières combien tu désires croire en lui, et qu'il t'accompagne dans tes choix et ton chemin de vie.

Nous espérons avoir répondu à tes doutes.
N'hésites pas à revenir vers nous!

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2005 / Fribourg)

Bonjour, est-ce possible d'avoir deux religions?
Car mes parents ont deux religion différente,
merci, cordialement :)

RÉPONSE

Bonjour

La question de la religion pour un enfant dont les parents sont de deux religions différentes se pose toujours. Et les réponses diffèrent selon les situations. 

Certains couples abordent cette question même avant d'avoir des enfants, pour être au clair le moment venu. D'autres ne souhaitent pas l'aborder, d'autres encore veulent laisser une entière liberté à leur enfant le moment venu.

Depuis quelques décennies, très nombreux sont les parents appartenant à deux Eglises différentes, par ex. catholique et protestante.
Et si, chez nous, le baptême est reconnu mutuellement par ces deux Eglises, la question de la confession des enfants n'est pas toujours simple à gérer.
Certains enfants sont baptisés dans une des deux Eglises mais fréquentent ensuite les deux. Ils n'ont pas vraiment envie de choisir entre l'une ou l'autre, et se sentent avant tout chrétiens, membres de deux Eglises différentes, ils vivent donc une sorte de double appartenance.

La question devient plus complexe quand il s'agit de deux religions complètement différentes, comme le christianisme et l'islam, le bouddhisme et le judaïsme, etc...
Surtout, comment faire si les deux religions de nos parents nous intéressent et qu'elles semblent être si différentes et parfois même se contredire ?

Quelques grands mystiques ou spirituels ont approfondi leur propre tradition tout en cherchant à découvrir et à pratiquer une autre religion, sans renier la leur. C'est un chemin exigeant, qui demande de la sagesse et un peu de distance, mais aussi un amour de la découverte et beaucoup beaucoup de respect, tout en gardant un regard critique.

Pour pouvoir grandir dans la foi, quelle que soit cette foi, il est bon d'avoir des racines. Le plus souvent nos racines religieuses viennent d'une seule tradition. Avoir des parents de deux religions, c'est un plus, une grande richesse, qui doit nous encourager à approfondir peut-être d'abord une religion, sans se fermer à l'autre. Tout ce cheminement a besoin de temps, mais il peut être extraordinaire.

Mais c'est vrai, beaucoup de religions n'acceptent pas la double appartenance religieuse. Peut-on être chrétien et musulman en même temps ? Il y a beaucoup de points communs entre ces deux religions, mais aussi des divergences fondamentales. Donc c'est difficile pour celui qui se sent "des deux religions". 

En tout cas, parle-en avec tes parents, ou des personnes de confiance, des croyants de leurs deux religions pour approfondir et chercher peu à peu ta voie.
Ton héritage religieux double est d'abord une richesse.
Renseigne-toi, visite des lieux de ces deux religions, assiste à des prières/cultes de ces religions, et n'écoute pas la voix de ceux qui veulent enfermer et cloisonner l

Bonne route,

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2000 / Genève)

J'aimerais me convertir a l'Islam mes parents sont au courant mais pas tres heureux j'aimerais aussi porter le voile et je sais pas comment m'y prendre pour qui l'acceptent.

RÉPONSE

Bonjour

La conversion à une religion a sans doute besoin de temps pour mûrir. Lorsqu'on se convertit, est-ce qu'on sait toujours à quoi on s'engage ? Et souvent, les proches, les parents, ne sont pas très heureux de la démarche, sauf s'ils découvrent que leur enfant est heureux de vivre ses convictions et qu'il reste épanoui. Le pire pour les parents c'est sans doute de voir son enfant "s'enfermer" dans quelque chose.

Dans toute démarche de choix personnel en matière de religion, il est important de s'informer de manière large, avec des personnes déjà engagées, comme avec d'autres qui ont un regard différent. Et il est aussi nécessaire d'échanger avec ses proches, avec ses parents, avec ses amis.

La question fondamentale à se poser, c'est : Pourquoi est-ce je me convertis? Et puis: qu'est-ce que j'attends de cette conversion? Ou encore: comment est-ce que je me sens dans cette démarche de conversion, est-ce que je me sens libre? À quoi est-ce que je renonce?

Lorsqu'un enfant, même majeur, choisit une voie religieuse que ses parents ne partagent pas, il y a souvent une incompréhension mutuelle. D'où l'importance de parler, d'échanger, sans vouloir convaincre l'autre, mais réellement l'écouter, et être écouté.e, tout cela en acceptant que nous pouvons continuer à nous aimer, à nous respecter avec des convictions religieuses différentes les uns les autres.

Porter le voile a une signification profonde pour beaucoup de musulmanes, d'autres ne le portent pas ou l'ont quitté, tout en gardant une foi profonde en Allah. Là aussi, il s'agit de cheminer intérieurement et de réfléchir, d'en parler avec d'autres femmes qui ont des avis divers. Les savants musulmans n'ont d'ailleurs pas tous la même interprétation des textes concernant le voile. Le porter n'est pas simple pour les proches et pour ceux qui ne comprennent pas. Et puis il peut y avoir le regard des autres. Porter le voile pose une question profonde à ne pas négliger.

En tous les cas, continue de parler avec différentes personnes de ton souhait de conversion à l'islam, informe-toi de manière large, et prends du temps pour laisser mûrir en toi ce désir avant toute décision.

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2004 / France)

Quel est le dieu des musulmans ?

RÉPONSE

Salut !

Tu te demandes tout simplement qui est le Dieu des musulmans. 

Les musulmans croient en un Dieu unique révélé dans le Coran, un texte qui a été dicté, selon leur tradition, par l’ange Gabriel (Djibril en arabe) au 7e siècle après J.-C. à un homme habitant La Mecque, en Arabie Saoudite actuelle, du nom de Mohammed (ou Mahomet).

Dans cet écrit, Dieu se révèle comme Allah, le tout-puissant et le tout-miséricordieux à la fois. Il est  toujours et partout, créateur et infini. Le croyant, sa créature, lui est soumis. C’est la signification du mot « islam » qu’il faut comprendre non comme une contrainte imposée par Allah, mais comme une humble reconnaissance de la juste place de l’être humain dans la création. 

Pour méditer, les musulmans servent un « chapelet » fait de 99 billes qui consiste à réciter tous les noms d’Allah. Le centième nom est celui que le croyant pourra prononcer après leur mort terrestre en arrivant au Paradis. 

Cette conception de Dieu se rapproche des deux autres religions monothéistes (= qui confessent un seul Dieu) que sont le christianisme et le judaïsme, basés sur la Bible.  

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Garçon / 2001 / Vaud)

Bonjour, pourquoi certaines personnes ont plus de facilité à critiquer l'islam que les autres religion et sans tenir conte de se qu'il se passe aujourd'hui ?

RÉPONSE

Bonjour

Si on regarde un peu l’histoire, il y a toujours eu une tendance chez les humains à trouver un bouc-émissaire, une personne sur qui relâcher toute sa haine et son agressivité. Le plus souvent, ce sont les dirigeants qui sentent monter en force une minorité, créant une menace possible qu’ils vont essayer de décrédibiliser en la transformant en cible de l’opinion publique. On l’a vu dès les premiers siècles de notre ère avec la persécution des chrétiens par les romains, au XXe siècle avec l’antisémitisme, puis plus proche de nous le racisme, l’apartheid ayant pris fin il y a moins de trente ans. A chaque fois, la cible des attaques permet de consolider la force de la puissance en place ou de justifier certaines de leurs actions.

Avec cela en tête, regardons la situation actuelle. Une des plus grandes puissances mondiales sont les Etats-Unis d’Amérique, qui influencent fortement notre culture et notre quotidien. Depuis 2001, les USA sont engagés dans la guerre d’Afghanistan, qui les oppose à plusieurs états du Moyen-Orient. Cette guerre étant très controversée, il faut bien maintenir la crédibilité du gouvernement qui investit une fortune colossale et de nombreuses vies dans ses efforts de guerre. Il est ainsi dans leurs intérêts de véhiculer l’image du « méchant musulman terroriste qui vient conquérir tous les pays infidèles » pour justifier leur guerre. On retrouvera par exemple dans les films d'action américains ou dans certains jeux vidéos des logiques mettant clairement des étiquettes « gentils » occidentaux et « méchants » orientaux. Ce genre de chose peut paraitre anodine, un simple film n’ayant pas d’impact concret sur notre mode de penser, toutefois à force de s’entendre marteler une théorie, notre cerveau aura tendance à inconsciemment l’approprier. Ensuite, plus on entend ces critiques, plus elles viennent confirmer cette croyance qui avait germé dans notre inconscient. 

Depuis quelques décennies, nous assistons aussi à ce que l’on appelle une vague de sécularisation. Les religions, quelles qu’elles soient, se voient attaquer par une opinion publique de plus en plus athée. Une majorité de personnes se distancient des églises, temples, mosquées et autres lieux de culte, clamant qu’ils ne veulent plus rien avoir à faire avec ces questions religieuses. Il s’ensuit un manque de connaissances au sujet de la foi, qui engendre forcément des stéréotypes et des clichés sur chacune des religions. Les catholiques se voient ainsi critiquer sur leurs puritanisme, les protestants sur leur austérité, les évangéliques sur leur prosélytisme, sans forcément que leurs opposants n’aient de connaissances de la théologie chrétienne. Si on voit cela au niveau du christianisme, qui est pourtant à la base de notre culture occidentale, on l’aperçoit d’autant plus avec l’islam, dont la théologie nous est inconnue et dont les exigences nous semblent radicales. 

Beaucoup de confusion demeure autour de cette religion, et l’on va par exemple mettre dans le même panier toutes les confessions musulmanes, qu’elles soient chiite, sunnite, soufi ou kharidjite. On va dès lors reprocher à l’islam tout entier une propension au djihadisme armé qui n’est pas du tout une tendance majoritaire. C’est un peu comme si l’on reprochait à tous les chrétiens les dérives d’une seule dénomination. Toute cette confusion est idéale comme base pour les discours haineux. Ainsi, toute personne mal-intentionnée peut se servir du manque de connaissances et de clarté autour de l’islam pour en véhiculer l’image qu’elle veut. 

Pour résumer, nous faisons face à un choc culturel entre la société occidentale chrétienne et le monde oriental musulman. Le premier étant historiquement en position de force, il aura tendance à stigmatiser le second pour le fragiliser et l’empêcher de le supplanter. Cela passe par les médias, la politique et bien plus, véhiculant une image du méchant, de l’ennemi qui s’implantera dans l’inconscient collectif. La confusion régnant autour de l’islam va renforcer encore ce phénomène.

Nous espérons que ceci pourra apporter quelques pistes de réponse et demeurons à disposition pour tout éclaircissement supplémentaire.

L'équipe CIAO

1 à 10 sur un total de 76

Poser une question

Infos annexes

Zoom sur

Quelques dates des prochaines fêtes du mois:

  • ven.2 Chandeleur
  • mar.13: Mardi Gras
  • mer.14: Mercredi des Cendres
  • mer.14: Saint Valentin
  • ven.16: Nouvel An chinois

Le calendrier des fêtes donne les détails et significations des différentes fêtes religieuses.

Nos partenaires

Pour la rubrique Religions et croyances, CIAO travaille avec l'association J'y crois - moi non plus, Les éditions Agora Lien externe, nouvelle fenêtre

Fermer

Ajouter un favoriFavoris

Pour ajouter cet élément à tes favoris CIAO il faut avoir un ESPACE PERSO et être connecté

Je souhaite créer un ESPACE PERSO

Fermer

 

Le favori a été enregistré dans ton ESPACE PERSO

Rappel : les Questions Réponses restent affichées 12 mois

Annuler

Envoyer à un ami

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Fermer

 

Message envoyé

Annuler

Donner mon avis

Si tu as des remarques, des commentaires ou des questions, va dans Poser une question.

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Fermer

Merci pour ton feedback !